Quand on est jeune, encore chez ses parents, tout frais sorti de l’acné et prêt à dévorer le monde, son premier acte volontaire d’indépendance est d’aller vivre dans « son appart », que ce soit avec son copain, sa copine, en coloc … Ce petit vent de liberté souffle dans les voiles d’un fantasme qui ne nous quittera plus…trouver, acheter, faire construire, rénover, aménager son nid pour qu’il soit le plus douillet, le plus accueillant pour les projets d’une vie à venir.

L’immobilier, c’est plusieurs histoires à lui seul

Celle d’un quartier, celle d’un bien, celle d’un acheteur, celle d’une découverte, celle d’une projection, celle d’un parcours, …  à multiplier par autant de lieux, de biens, et de personnalités… Soit une infinité de possibilités.

L’immobilier, c’est aussi la concentration de tous les ingrédients nécessaires à une bonne histoire : un héros, des protagonistes, de l’action, du rêve, un décor… et une émotion déjà ressentie et partagée par la plupart d’entre-nous… Les scénaristes ont du grain à moudre !

La preuve par l’émotion

Interrogez les jeunes -ou les moins jeunes, propriétaires- et demandez-leur pourquoi ils ont choisi leur bien… L’expression qui revient le plus est « coup de cœur », c’est d’ailleurs une expression largement marquetée par les vendeurs pour valoriser le charme des biens qu’ils proposent.

Selon l’internaute.com : « Le coup de cœur marque une attirance forte et soudaine pour quelque chose ou quelqu’un. Basé sur l’organe des sentiments, le cœur s’agite ainsi face à ce qui nous rend heureux. L’expression n’est pas forcément liée à l’amour. »

Qui n’a jamais ressenti cette étrange sensation en ouvrant la porte d’une maison ou d’un appartement, comme si le lieu vous envoyait des ondes positives… Reste à comprendre la magie qui entoure cette attirance forte.

Mais le côté « soudain » pour un achat immobilier, qu’on mettra toute une vie à rembourser… Paradoxal, non ? Et pourtant, c’est avéré : une grande majorité des acheteurs se fait une idée de son bien en moins de 5 minutes…

Avec une telle temporalité du processus de décision, la vidéo est «Le» support marketing à privilégier : court, visuel, narratif… Doublement pertinente pour l’immobilier, une vidéo storytelling saura traduire la notion de coup de cœur en mettant en scène les critères permettant de générer des émotions. Vous voulez un exemple ? Voyez cette vidéo tournée en documentaire fiction réalisée par Maisons à Vivre, un constructeur de maisons individuelles à Blois.

Vous voulez un exemple ? Vous pourrez prochainement découvrir ici cette vidéo tournée en documentaire fiction réalisée par Maisons à Vivre, un constructeur de maisons individuelles à Blois.

Voir les commentairesCacher les commentaires

Ajouter un commentaire